HOME Guide de voyage Voyage de bon sens
img

L'esprit Aloha est bien vivant à Grand Wailea

MAUI – Je ne savais pas à quoi m'attendre de la part des habitants d'Hawaï lorsque j'ai atterri en février alors que les restrictions de voyage liées à Covid s'assouplissaient. Seraient-ils heureux de côtoyer à nouveau les touristes ? Le tourisme leur a-t-il manqué ? En bref, L'esprit aloha était-il encore vivant ?

Je peux heureusement signaler que les Hawaïens jaillissaient, sautant hors de la mer, et en retournant leurs queues pour nous souhaiter la bienvenue.

Je parle des baleines à bosse, les résidents bien-aimés dans les baies d'un bleu profond de Maui. À Hawaii, les habitants sous-marins comptent autant que ceux sur terre. Et blague à part, les mammifères à deux pattes qui vivent sur l'île étaient tout aussi accueillants.

Pendant sept mois, les îles hawaïennes ont été fermées. Les hôtels et les complexes ont été complètement fermés, les non-hawaïens n'étaient pas autorisés à entrer, et les habitants qui sont partis ont dû subir des quarantaines strictes de quatorze jours à leur retour. En octobre, l'État a annoncé un programme Safe Travels qui permettait aux voyageurs américains entrants de se faire tester hors quarantaine en présentant un test COVID-19 négatif 72 heures avant leur arrivée. Les hôtels ont rouvert à capacité limitée à temps pour les vacances. Et depuis, les chaises longues ont lentement commencé à se remplir et les torches des luaus socialement éloignés ont été rallumées.

Au terme d'une évasion de deux mois d'un hiver new-yorkais en Californie du Sud, mon petit ami et moi avons choisi de retarder notre retour inévitable en allant même père vers l'ouest à Maui. J'avais entendu dire par des amis qu'Hawaï était génial - les protocoles étaient strictement respectés, le nombre de cas était faible, et bien élevé, les touristes portant des masques respectaient les habitants. Même mon médecin a rapporté avoir vu des plages magnifiquement peu fréquentées et de bonnes pratiques de sécurité. J'étais aussi rassuré de savoir que l'avion serait rempli de pré-approuvés, Voyageurs COVID-négatifs.

Les règles de base pour l'entrée

Alors que les tests de coronavirus sont devenus de plus en plus disponibles aux États-Unis, avec des kits drive et à domicile, l'entrée à Hawaï nécessite un test d'amplification des acides nucléiques (TAAN) tel qu'un test PCR, qui ne sont disponibles que par l'intermédiaire des partenaires de test approuvés par l'État, qui comprennent les grandes chaînes de pharmacies et les compagnies aériennes participantes. Cela semble intimidant, mais dans la plupart des villes de départ, l'accès est relativement répandu. Il est important de noter qu'il n'y a pas d'options de test rapide ou pré-vol. Les voyageurs ne peuvent pas tester à leur arrivée à Hawaï ou attendre les résultats à l'aéroport lorsqu'ils atterrissent.

J'ai pris l'avion de LAX sur un vol Delta presque plein (tous les sièges, sauf ceux du milieu, étaient occupés) avec des passagers prêts pour les vacances - tous voyageant pour des raisons différentes ; tous désespérés pour une évasion ensoleillée. J'ai entendu des histoires sur les distances que certains ont parcourues pour se rendre dans l'État lointain, les séjours prolongés de travail de vacances, et l'enseignement à domicile des îles. Comme prévu, quand nous avons atterri et débarqué, nous avons été introduits dans une file et avons demandé des copies papier de nos tests négatifs et des codes d'entrée QR. (Les voyageurs doivent imprimer leurs résultats. Un voyageur qui a pris l'avion de Miami avec des résultats sur son téléphone a été renvoyé chez lui.) Maui exige également que les visiteurs téléchargent l'application de recherche de contacts Aloha Safe sur leur téléphone avant d'entrer. Kauai est la seule île hawaïenne qui nécessite un deuxième test après l'arrivée. A Maui et dans les six autres îles, vous êtes libre de vous déplacer à votre guise une fois que vous avez dépassé l'aéroport.

Retrouver mon bonheur

Quand nous sommes arrivés à Grand Wailea sur la rive sud de Maui, J'étais en extase. Nous étions juste à temps pour le coucher du soleil et les baleines à bosse montraient une parade particulièrement animée. Mais j'avais une raison encore plus personnelle de me sentir ému d'être ici. Grand Wailea est un favori de la famille Chaney. La première fois que je suis venu, J'avais deux ans et nous sommes revenus plusieurs fois depuis. J'ai de bons souvenirs d'avoir bu des milkshakes au beurre de cacahuètes suivis de tortures, des pauses digestives avant de pouvoir glisser sur le toboggan de 200 pieds ou de sauter sur la balançoire de Tarzan dans la piscine de la rivière paresseuse pour la centième fois ce jour-là.

Le bonheur est construit dans l'étalement, Station balnéaire de 40 acres - dans ses neuf piscines, sept toboggans, le seul ascenseur sous-marin au monde, le plus grand spa de tout Hawaï, et le tristement célèbre Luaus du vendredi soir. Grand Wailea est l'endroit où les familles, jeunes mariés, et les amis reviennent année après année pour être embrassés par l'hospitalité expansive, la nature environnante, et la chaleureuse culture hawaïenne.

Construit en 1991 entre le volcan Haleakalā et la magnifique plage de Wailea, l'hôtel dispose de 776 chambres, dont 56 suites et 100 villas, le tout avec terrasses extérieures privatives et subtiles, décor hawaïen surélevé. Les villas Ho'olei de trois chambres offrent des expériences de chef privé, repas en plein air avec barbecues à gaz, salles de bains spa avec baignoires en marbre, et l'accès à une piscine de relaxation avec une cascade de 19 pieds et une grotte de baignade. Les couloirs à ciel ouvert, lobby, et les salons d'invités offrent beaucoup d'espace pour se déplacer sans être trop proches pour plus de confort. Les activités ne manquent pas non plus :location de paddle et de kayak en bord de mer, cours de golf, club de tennis, centres commerciaux de luxe, et excursions en bateau.

En février, l'hôtel était à vingt pour cent de sa capacité et seuls deux des cinq restaurants sur place et le salon du hall Botero étaient ouverts. Nous avons apprécié nos apéritifs au coucher du soleil de mai-tais et d'ananas à l'ancienne entourés de l'impressionnante collection de sculptures volumineuses de l'hôtel par l'artiste colombien Fernando Botero. Le copieux petit-déjeuner généralement servi dans la grande salle à manger a été remplacé par des options à emporter au café Kula; décontractée, Le déjeuner et le dîner d'origine locale étaient disponibles au bord de la piscine au Bistro Molokini. La pêche fraîche du jour avec une simple salade de tomates et de fenouil est devenue une routine bienvenue.

Avons-nous l'impression d'être le seul couple à danser dans une grande salle de bal ? Pas du tout. L'hôtel et le personnel ont clairement mis un soin et une attention supplémentaires à maximiser le bien-être de leurs clients, confort, relaxation, et le lien avec la nature. C'était très luxueux de découvrir les commodités d'un grand complexe avec le nombre d'invités d'une boutique. À l'arrivée, chaque invité est jumelé à un ambassadeur du bien-être qui aide à organiser les tests avant le voyage, répond aux questions sur les restrictions de l'île, et organise des transferts aéroport privés. Le port du masque a été bien respecté et l'enregistrement a été presque sans contact, sauf pour un deuxième contrôle de nos tests négatifs. Une station aloha en libre-service de colliers frais était une très bonne idée. Un Waldorf-Astoria Resort au sein du portefeuille d'hôtels Hilton, Grand Wailea a mis en œuvre le programme CleanStay de Hilton avec Lysol :chaque chambre est rigoureusement désinfectée et scellée avant l'arrivée des clients. Usage intensif, des équipements dans la chambre comme des magazines, livres, et les collations du mini-bar étaient absentes. (Je l'obtiens avec les magazines et les livres, mais je ne comprends pas pourquoi on me refuse mon Kit-Kat de minuit.)

Intime, des cours de yoga sur la plage à distance sociale étaient programmés chaque matin, ainsi que des cours de cyclisme en plein air. Je me suis entraîné dans le nouveau Gym Pod, une chambre d'amis convertie en studio d'entraînement, avec un Peloton privé, un rameur, et, le meilleur de tous, un entraîneur virtuel Tonal interactif qui a été chargé avec mon préféré basé à New York, cours de danse de haute intensité (305 Fitness). J'ai apprécié l'intimité pour le secouer seul. La voisine, le centre de remise en forme massif est également équipé de vélos intelligents et d'équipements d'entraînement ; les réservations horaires sont obligatoires.

Au Spa Grande, ils sont préparés à l'anxiété refoulée, traumatisme, deuil, et l'incertitude que les clients traitent. Les soins exclusifs du spa ont été améliorés par une guérison transformatrice à l'intérieur comme à l'extérieur. Cela comprend des traitements énergétiques de reiki et d'équilibrage des chakras, réflexologie et ventouses, thérapie craniosacrale, ateliers diététiques, et des séances métaphysiques avec l'astrologue sur place Juliet Doty de UnWind the Soul.

Parce que mon voyage a chevauché la pleine lune, de cours J'ai dû réserver une lecture de carte natale d'astrologie évolutionniste. Ma session de 90 minutes était incroyablement approfondie, comme Juliette me guidait à travers des planètes galvanisant autour de moi, les attributs que je suis né pour développer, et les tendances négatives que je devrais vraiment laisser derrière moi. Bourdonnant d'énergie et d'émotion par la suite, J'ai traité la séance avec un massage énergétique corporel par la guérisseuse du spa, Carole. Alors qu'elle commençait à réaligner mon infirme, colonne vertébrale du travail à partir du canapé, elle a noté des zones de traumatisme et de tension supplémentaires et où je pourrais stocker des énergies négatives. Je pouvais sentir tout mon corps prendre une profonde inspiration.

Ressuscité - et astrologiquement et physiquement recentré - j'attendais avec impatience le Luau du vendredi soir sur la pelouse principale de l'hôtel surplombant la plage de Wailea. Le pré-COVID, le service de style communautaire a été remplacé par des tables privées socialement distantes et un menu à trois plats de porc Kalua traditionnel, poi, et poke de thon. Les mai-tais open bar affluaient comme avant. Danseurs de feu, filles hula, et l'hôte exubérant a partagé des histoires de Honua'ula (le nom local de Maui se traduit par "terre rouge"), et les explorateurs polynésiens qui ont embrassé les îles sacrées d'Hawaï. Les artistes montraient une joie honnête de se produire à nouveau; les invités étaient clairement soulagés d'être à nouveau dans un public.

Il y avait plusieurs doublures argentées de la fermeture temporaire de l'hôtel. « Nous avons pu prendre du recul et nous réinventer, investir dans la technologie, valoriser ce que nos hôtes connaissent et aiment, et réengager le personnel, " m'a dit le directeur général JP Oliver. " C'est la meilleure partie de mon travail :trouver des moyens de faire mieux les choses et d'évoluer constamment, plutôt que de rester coincé dans les anciennes méthodes. »

La durabilité était d'abord et avant tout, car le personnel a travaillé sur des moyens d'améliorer l'hôtel. Commencer, ils ont annulé leur livraison de bouteilles d'eau à usage unique et ont approvisionné les chambres avec des bouteilles réutilisables - une excellente économie d'un million de bouteilles jetables par an. Alors qu'une grande partie du paysage de Maui est luxuriante, le côté sud de l'île est aride et désertique, forçant les stations balnéaires à gaspiller leurs eaux pour maintenir leurs affichages tropicaux. Pendant le confinement, l'hôtel a réaménagé plusieurs jardins de la propriété, l'intégration de plantes à bas niveau d'eau et de systèmes d'irrigation. Ils ont également intégré un programme de recyclage de l'eau des piscines de la propriété, limiter la consommation d'eau à partir de 30, 000 gallons par jour à deux. (Pas une faute de frappe.) Quant au cochon sacrifié exposé au Luau, il était nourri avec des aliments cultivés à partir d'un sol régénérant provenant des déchets alimentaires compostés de l'hôtel.

Nous approchons de la fin de la vie de confinement telle que nous la connaissons et sommes sur le point de réapparaître dans un nouveau monde. Un endroit où nous espérons que les voyageurs réfléchiront attentivement à leur impact sur l'environnement, les océans, et soyez conscient et respectueux des habitants et des autres. Alors que les destinations et les complexes rouvrent, Grand Wailea montre l'exemple en gardant le bien-être des clients au premier plan, et accueillir à nouveau les touristes avec une approche durable, mission à faible impact, partager le meilleur d'Hawaï et l'esprit aloha avec les générations futures. J'ai hâte de revenir avec mes enfants.

Réserver

Les tarifs à Grand Wailea commencent à 800 $/nuit. Cliquez ici pour les réservations. Ou contactez le Fathom Concierge et nous pouvons réserver votre voyage pour vous.

Explorez plus d'Hawaï

5 aventures écologiques vous permettent de quitter Hawaï encore mieux que vous ne l'avez trouvé
Des vacances hawaïennes pour toutes les grandes occasions de la vie
Table pour un :Solo et l'aimer à Hawaï


Notes de voyage
  • Alors que la foule de la mode quitte une autre Fashion Week de Paris, Lécrivaine et rédactrice de mode suédoise Petra Dokken rapporte les spots pour lesquels elle revient toujours. Peu importe ce qui est désespérément tendance ; elle recherche les petits coins chics. PARIS – Jai toujours été amoureuse du monde de la mode et je ne pouvais penser à aucun meilleur endroit que Paris, assis sur un balcon à façade haussmannienne, fumer des cigarettes, porter du rouge à lèvres, regard sur la rive ga

  • Prenez une ville ancrée dans les traditions historiques, saupoudrer de neige de montagne, mélanger dans un peu de célébration annuelle, et hop, vous avez des vacances parfaites à Santa Fe. Nous avons la chance davoir un trésor dévénements festifs qui mettent en valeur une saison des fêtes différente à Santa Fe. Un ciel bleu éclatant avec un air glacial et un paysage prêt pour le ski ? Jai compris. Cuisine régionale de renommée mondiale ? Toujours. Musique de vacances et arts de la scène ? Salut!

  • Une fois que vous avez parcouru les dunes du désert du Wadi Rum, fait votre meilleure impression dIndiana Jones dans les ruines de Petra et erré dans les bazars dAmman, dirigez-vous vers le nord et lest moins explorés de la Jordanie pour découvrir les ruines du temple balayées par le vent, des châteaux qui seffondrent dans les déserts doù ils sont nés et de petits aperçus de lhistoire qui définit les frontières du Moyen-Orient moderne. Ces régions pourraient être hors des sentiers battus tourist